Parole aux clients d’OPO: SM Schreinerei AG

Parole aux clients d’OPO: SM Schreinerei AG

Interview avec Pascal Altermatt, directeur, SM Schreinerei AG

OPO Oeschger: Monsieur Altermatt, votre entreprise a été fondée en 1982 à Büren SO (dans le Schwarzbubenland). En 2001, vous avez déménagé à Büsserach (Lüsseltal). Vous venez de changer de canton pour Dittingen. Comment l’entreprise a-t-elle évolué et changé en près de 40 ans ?
Pascal Altermatt: Le fondateur de l’entreprise, Stefan Moser, a commencé par restaurer des meubles dans une grange. Les effectifs de l’entreprise se sont aussi
étoffés avec l’extension de l’offre avec les cuisines, d’abord avec les produits  Bulthaupt, puis avec notre propre production de cuisines. Afin de garantir l’avenir de
l’entreprise à long terme, je voulais une certaine sécurité en matière de planification
pour faire face à une croissance continue. Nous l’avons trouvée sur le site actuel.

Cinq personnes en formation pour un total de 15 collaborateurs – c’est inhabituel
comme rapport. Quel est le rôle joué par les personnes en formation dans votre
entreprise ?
Nous recherchons en règle générale une personne en formation par année d’apprentissage. Il n’est pas facile de trouver du bon personnel qualifié. Nous investissons donc dans l’avenir. Avec succès : trois des dix collaborateurs que nous avons formés sont maintenant de précieux membres de notre équipe. Nous cherchons toujours de bons collaborateurs. C’est actuellement le cas dans le domaine de la planification et de la vente.

Vous soulignez la valeur écologique de la fabrication locale. La qualité de vie des
ferrements en fait-elle partie ? J’entends par là la durée de vie des ferrements.

Nos cuisines tiennent bien trente ans et même plus. C’est aussi ce que nous attendons des ferrements que nous utilisons. Et si quelque chose devait véritablement se casser un jour, nous avons notre propre entrepôt de vieux ferrements.

Cela fait déjà longtemps que les entreprises de menuiserie ne se limitent plus au bois – quels sont les nouveaux matériaux actuellement en vogue ?
La pierre acrylique est devenue très importante pour nous. Nous avons la
représentation générale de Hi-Macs. Nous avons également développé une autre priorité dans le domaine de la salle de bains. Le matériau peut être utilisé de
manière très polyvalente. Nous avons déjà réalisé des salles de bains complètes
« sans joints ».

Parlons des « nouveaux développements ». Comment vous êtes-vous préparé pour
répondre à la demande en systèmes encastrés à base de LED ?
Wir haben sehr früh auf LED-Spots und LED-Bänder gesetzt. Wobei es natürlich sehr wichtig ist, dass man sie selber konfektionieren oder sogar fertig konfektioniert bestellen kann.

Quelles sont les améliorations majeures résultant de l’utilisation du configurateur de LED d’OPO ?
Nous avons misé très tôt sur les spots à LED et les bandes de LED. Il est bien sûr
très important pour nous de pouvoir les confectionner nous-mêmes ou de pouvoir
les commander prêts au montage.

Les clients sont aujourd’hui très bien informés de l’offre. Quelle est l’importance de la richesse de l’assortiment par exemple au niveau des composants des systèmes, des
ferrements et des éléments d’éclairage ?

Pouvoir disposer de cette richesse est crucial pour nous. Nous devons connaître les dernières tendances pour pouvoir conseiller les clients en conséquence. Lorsqu’un client a vu quelque chose de spécial et souhaite avoir précisément ce produit, ma fierté professionnelle veut que je puisse réagir à sa demande.

Le respect précis des calendriers joue un rôle important – quelles sont vos expériences concernant la capacité de livraison et la disponibilité d’OPO Oeschger ?
Elles sont véritablement très élevées. Je suis à chaque fois étonné et je me demande comment c’est possible. Quand je commande quelque chose avant 18 heures, je suis sûr de le recevoir le lendemain matin.

SM Schreinerei AG
Baselstrasse 7
4243 Dittingen
www.smschreinerei.ch

Parole aux clients d’OPO: Christoph Büchi

Parole aux clients d’OPO: Christoph Büchi

Interview avec Christoph Büchi, copropriétaire de Büchi AG

OPO Oeschger: Vous utilisez presque exclusivement des bois certifiés FSC et PEFC. Ce désir d’utiliser des matériaux durables vient-il de vous en votre qualité de  professionnel ou cela correspond-il aussi à une demande claire de vos clients ?
Christoph Büchi: Dans le domaine public à savoir pour les hôpitaux et les écoles,  es directives légales nous imposent bien sûr d’utiliser des bois certifiés. J’estime que rien ne justifie l’utilisation d’essences d’outre-mer en aménagement intérieur. Par contre en extérieur, par exemple dans la construction de terrasses, l’utilisation de bois tropicaux certifiés peut s’avérer judicieuse.

Quel est le rôle joué par le choix des matériaux dans la tendance aux cuisines ouvertes qui font désormais partie de l’espace de vie ?
De nouveaux éléments décoratifs viennent s’ajouter à l’équation. L’éclairage joue un rôle de plus en plus important. On choisit des matériaux de qualité supérieure. Les poignées et les ferrements doivent bien sûr être assortis au langage chromatique de l’espace faisant office de salon et de salle à manger. Cela change globalement l’esthétisme. Le look cuisine cède la place au meuble

Quel est le matériau le plus extraordinaire avec lequel vous ayez travaillé au cours de ces dernières années ?
Il y a quelques années, nous avons réalisé plusieurs cuisines intégralement  équipées de façades en verre. Il s’agissait d’une tendance en provenance d’Italie. Bien plus extravagant en termes artisanaux, nous avons aussi éffectué l’aménagement intérieur d’un hôtel avec des façades en bois entièrement en placage de pommier qui est un contreplaqué très délicat.

Dans le domaine de la construction de cuisine, quels sont les défis posés par l’arrivée
croissante dans les cuisines « normales » de nouveaux appareils provenant des cuisines professionnelles ?

Outre les plaques de cuisson et les fours, nous devons maintenant intégrer des fours à vapeur, des tiroirs chauffants, des tiroirs à vide, des refroidisseurs de vin, des hottes aspirantes intégrées, des filtres plasma et des armatures de cuisine proposant de l’eau bouillante, chaude, froide et effervescente. Ne serait-ce qu’à cause de l’alimentation électrique requise dans ce contexte, nous devons  aujourd’hui intégrer la planification de l’installation bien plus en amont du processus, en fait dès le gros oeuvre.

Quel est le rôle joué par le vaste assortiment de solutions et de ferrements de BLUM dans la réalisation des désirs de vos clients ?
L’aspect pratique des développements de BLUM est très important. Prenons par
exemple les solutions de portes relevables que BLUM propose avec le programme Aventos HK. Il existait déjà en partie des produits similaires auparavant mais quand BLUM commercialise quelque chose, nous savons qu’il s’agit d’un produit arrivé à maturité qui fonctionne. Il en va de même avec la solution LEGRABOX avec laquelle BLUM a vraiment fixé une nouvelle référence en matière de possibilités de planification de la cuisine.

Quelle est l’importance des propriétés des ferrements BLUM pour vos clients comme la précision et le roulement silencieux ?
La réaction du client face aux systèmes d’amortissement BLUMOTION nous permet par exemple de voir facilement si quelqu’un s’est déjà retrouvé en contact avec cette question : pour ceux qui connaissent déjà ces qualités, c’est  indispensable et ils demandent précisément ces produits. Ceux qui ne les connaissent pas encore sont surpris qu’il existe quelque chose d’aussi merveilleux.

L’assortiment complet est certes disponible en ligne mais utilisez-vous quand même le guide BLUM QuickFinder pour planifier la cuisine ?
Même si je fais une grande partie du conseil, de la planification et de la commande en ligne, je trouve que la version imprimée du QuickFinder a ses avantages. Pouvoir
visualiser d’un seul coup d’oeil les différentes hauteurs de montage de Legrabox dans le QuickFinder s’est notamment avéré très pratique.

Büchi AG
Lausenerstrasse 31
4410 Liestal
www.buechi-ag.ch

Parole aux fournisseurs d’OPO: Sebastian Sturm

Parole aux fournisseurs d’OPO: Sebastian Sturm

Interview avec Sebastian Sturm, propriétaire / directeur

OPO Oeschger: Comment avez-vous eu l’idée d’utiliser le bois comme support d’innovation et de réaliser par exemple des sacs en bois?
Sebastian Sturm: Après ma formation de menuisier, j’ai étudié la technique du bois et je me suis demandé comment on pouvait rendre le bois élastique et stable sur le long terme. Dans le cadre de mon travail de diplôme, j’ai travaillé pendant des mois sur la mise en oeuvre de ce concept. Grâce à des contacts dans la gestion de la mode, j’ai eu l’idée d’utiliser ce nouveau matériau pour les portemonnaies et les sacs. Les premiers échantillons ont été très bien accueillis ce qui m’a ensuite amené à créer ma propre marque.

Quelles ont été les étapes de développement de votre technique ?
Il m’a fallu quelques mètres carrés de bois pour faire fonctionner ce développement. Nous avons expérimenté différentes colles et divers types de tissus pour un positionnement parfait du placage au dos. Il devient ainsi élastique sur le long terme sans se déchirer avec des propriétés rappelant le cuir.

Existe-t-il des essences qui se prêtent plus ou moins bien à votre type de traitement ?
Nous accordons une grande importance à la durabilité des essences. Après de longues années d’expériences, nous sommes presque en mesure d’utiliser n’importe quelle essence sans noeuds qui ne se casse pas trop facilement.

Peut-on dire que certaines essences sont plutôt privilégiées par les femmes et d’autres préférées par les hommes ?
Le choix dépend plutôt de l’utilisation : dans le domaine professionnel, on privilégie souvent le chêne fumé sombre qui donne un effet stylé et élégant. Il faut souvent y regarder à deux fois pour voir que c’est du bois. Avec ses nervures marquées, un bois sauvage plus clair comme l’amazaque est plutôt utilisé pour les objets de tous les jours et choisi par des personnes désirant qu’on remarque immédiatement qu’il s’agit de bois.

Quels sont les avantages du placage bois comme matériau par rapport aux réalisations en cuir pur ?
Les sacs en bois sont nettement plus légers et offrent une meilleure stabilité. Sans oublier la plus belle propriété du bois qui est de faire de chaque réalisation une pièce unique. En tant que matériau chaud et rayonnant, le bois offre une énorme diversité en termes de variantes et peut répondre à tous les goûts.

Pouvez-vous imaginer d’autres produits ou utilisations pour votre technique ?
Nous travaillons en permanence sur la conception de nouvelles créations en bois. Nous essayons aussi de faire du bois une alternative populaire et durable à des matériaux non écologiques comme le PU ou le similicuir.

Quel a été le plus gros défi lors du développement de cette nouvelle technique ?
Outre la maîtrise de la technique par l’utilisation des bons composants, nous avons aussi dû nous positionner sur le marché en tant qu’entreprise avec nos produits novateurs. Nous avons depuis lors très bien réussi et vendons avec succès dans le monde entier.

 

Vous trouverez ici tous les articles de Sebastian Sturm

Léger, flexible et robuste.

Pour obtenir la flexibilité particulière requise, on traite aussi bien la partie supérieure que le dos du placage pour cette nouvelle technique de placage. La surface est traitée avec une huile durcie aux UV de haute qualité ce qui lui donne une touche naturelle et lisse. Différents types de tissus très flexibles sont laminés sur le verso ce qui confère au placage la tenue nécessaire pour des mouvements en trois dimensions. Ce procédé permet de fabriquer des produits robustes alliant légèreté et flexibilité. Jugez-en par vous-même !